vendredi 19 août 2016

Bienvenu sur la page officielle de la Principauté d'Austrasie

 
 

La principauté est une micro Nation qui se situe sur l'ancien territoire historique de l'Austrasie. La revendication du duché d'Austrasie qui sera baptisée principauté en 2015 est basée sur un principe mathématique simple. En se basant sur les descendants de Charles Martel, le Prince Bernard a prouvé qu'il était l'un des descendants de l'illustre mérovingien. C'est donc légitimement qu'il revendique sont territoires.

Le 16 juin 2015, le Prince décide d'attirer l'attention sur la montée des eaux et le réchauffement climatique. Le gouvernement d'Austrasie décide donc la création d'un protectorat sur une île située à proximité de l’Antarctique. (personnes n'ayant pu, pour le moment, y accéder).

Il s'agit d'une série d'îlots immergés et potentiellement inhabitables. Les terres habitables les plus proches étant les terres "australes françaises". Elle choisit comme capitale la région du Brabant Wallon (Belgique) et y établit ses sièges administratifs


La déclaration d'indépendance et de protection a aussitôt été rédigée et sera envoyée à l'ONU et à l'Union européenne. le 1er mars 2016 la Principauté d'Austrasie figure sur la liste des membres des associations du département économique et sociale de l'ONU.

Le 17 Mai 2016 la Principauté est officiellement membre de la Microfrancophonie

 




Leur symbole, des ours polaires, a été choisi pour attirer l'attention sur les animaux polaires. Leur territoire se réduisant régulièrement, les austrasiens ont voulu symboliquement s'installer sur ces îlots afin d'attirer l'attention sur le réchauffement climatique.

"Si les austrasiens veulent avoir les pieds au sec, ils ont tout intérêt à lutter contre la montée des eaux" à déclarer le Prince-souverain.

Son gouvernement austrasien s'est déclaré réfugié climatique et sinistré permanent et invite chacun à faire de même. Il s'est installé en Belgique et se réunit à son ambassade de Belgique située en plein cœur du Brabant Wallon.

Le Prince, soucieux de l'intégrité de son territoire et de la survie même des Austrasiens a désiré faire un long plaidoyer contre le réchauffement climatique.

"Depuis plus de 100 000 ans, la glace est permanente aux Pôles nord et sud. Au pôle Nord, ce n'est toutefois pas une glace terrestre, comme en Antarctique et au Groenland, mais une glace marine. Cette glace marine ou banquise peut atteindre les 3 m d'épaisseur d'eau de mer gelée. La superficie recouverte de glace varie en fonction des saisons. En été, une partie de la glace fond toujours et en hiver la glace revient. C’est à la fin de l'été (septembre) que cette superficie est la plus réduite. Certains scientifiques prévoient que la glace sera complètement absente l’été en 2020, d’autres estiment que ce phénomène arrivera un peu plus tard, durant la deuxième moitié du 21ème siècle. Une catastrophe pour la population locale et les animaux qui dépendent de la banquise, comme les ours polaires. De plus, le pôle Nord sera accessible et la course à l’extraction des matières premières de cette région pourra commencer ce qui aura un lourd impact sur l’écosystème." source : climatechallenge.be Comme L'ours polaire, notre nation sera de plus en plus menacée. Il est donc impératif de lutter contre la montée des eaux et logiquement contre la fonte des glaces.

vous souhaitez faire un don? rien de plus simple, voici notre numéro de compte bancaire : BE65651147109596 50 cents, 1 euro... chaque don compte !